Actus

Edito : L'IAB France mobilisée

Le contexte réglementaire français et européen a été riche en actualités ayant un impact sur les acteurs de la chaîne de valeur de la publicité digitale. L’IAB France a souhaité prendre une part active dans les discussions au niveau français et renforcer ses liens avec l’IAB Europe afin de faire entendre le point de vue de la publicité digitale dans les débats publics et anticiper les changements clefs.
 
Parmi les sujets prioritaires à suivre, la Privacy reste au cœur des discussions avec, notamment, (i) un suivi des travaux du Groupe de l’Article 29 sur l’interprétation du RGPD (règlement européen sur la protection des données personnelles) qui sera applicable dans tous les états membres le 25 mai 2018 ET (ii) des positions engagées sur la proposition de révision de la directive ePrivacy (dite directive « cookies ») qui deviendrait un règlement.
 
En ce qui concerne la loi Sapin, l’IAB France qui échange depuis de nombreux mois avec les différents Ministères (la DGE principalement), a immédiatement réagi suite à la publication du décret étendant, pour les campagnes de publicité digitale s’appuyant sur des méthodes d’achat de prestations en temps réels, les obligations en matière de reporting (décret publié au JO le 11 février dernier). L’IAB souhaite faciliter la concertation de l’ensemble de la chaine de valeur sur ce sujet clef et sensible et estime que les 10 mois prévus pour interpréter et implémenter ces nouvelles obligations doivent être optimisés.
 
L’IAB France est mobilisée sur un large éventail de sujets réglementaires touchant l’industrie de la publicité digitale. Elle a souhaité mettre en avant les intérêts de la filière dans les discussions en amont de la Loi pour une République Numérique (et notamment sur les obligations pesant sur les plateformes). Elle s’est fortement engagée dans d’autres projets tels que le Contrat de Filière de la communication signé par l’IAB France en présence de Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication et Christophe Sirugue, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie. Nous avons souhaité répondre à l’Auto Saisine de l’Autorité de la Concurrence qui revisite les contours du marché pertinent de la publicité digitale. L’IAB France assure, sur tous ces sujets et pour vous, une veille quotidienne nous permettant de défendre au mieux notre industrie auprès des pouvoirs publics en bâtissant ses efforts sur notre réseau français et nos synergies avec l’IAB EU et US. 

Mot clés