Structurer le marché de la communication sur Internet, favoriser son usage et optimiser son efficacité

Search
Vous êtes ici

Actualités

Retrouvez toutes les actualités de l’IAB France !

366 annonce la création d’un nouveau format web to store s’appuyant sur la technologie Adventori

18.06.2018

Pour répondre aux problématiques web-to-store des annonceurs et permettre aux marques de personnaliser leurs campagnes en fonction du contexte local de l’utilisateur, la régie 366 et ADventori ont mis en place un nouveau dispositif publicitaire web-to-store, sur mesure. Une offre de bannières desktop et mobile in-app diffusées sur l’ensemble du réseau de la presse quotidienne régionale, présentant les différents points de vente situés à proximité de l’internaute, au sein d’un store locator interactif.

Des formats web-to-store complets et interactifs

Que leurs stratégies de communication soient nationales ou locales, les annonceurs pourront désormais bénéficier de ces formats tout en profitant de l’environnement éditorial et de l’audience des sites de presse quotidienne régionale. S’appuyant sur la technologie data-driven creative d’ADventori, les bannières se composent :

  • D’un espace dédié à la marque, incluant logo et visuel adapté à son identité graphique et à son territoire d’expression,
  • D’une vidéo de l’annonceur, directement intégrée dans la bannière publicitaire pour les formats desktop.
  • De la présentation des points de ventes à proximité de l’internaute, en fonction de sa géolocalisation.

Pour orienter du trafic en magasin et faciliter l’accès aux points de vente de l’internaute/du mobinaute, ce dernier aura la possibilité de zoomer et de se déplacer au sein de la carte, mais aussi d’effectuer une recherche directement dans le store locator interactif intégré dans la bannière.

Un dispositif adapté aux problématiques et aux enjeux stratégiques des annonceurs

Respectant la RGPD, ce dispositif exploite la géolocalisation des internautes dont le consentement aura été recueilli au préalable par 366, dans le cas contraire l’internaute sera géolocalisé approximativement grâce aux données techniques du réseau.

Avec cette nouvelle offre web-to-store, 366 et ADventori répondent aux objectifs stratégiques des annonceurs désireux d’instaurer un lien de proximité entre leur marque, leurs réseaux de distribution et leurs consommateurs. Les bannières publicitaires sont adaptées aux enjeux business locaux, tout en gardant une cohérence nationale.

Déployable sur l’ensemble des 46 sites de presse et 42 applications du réseau de la régie 366, cette offre est accessible sur mobile et desktop.

« Ce partenariat avec ADventori s’inscrit dans la démarche de simplification engagée par la régie 366 depuis plusieurs années, explique Luc Vignon – Directeur Général Adjoint en charge de la transformation digitale chez 366366 se positionne comme la régie experte des stratégies multi-locales, sur le numérique comme sur le print et même le hors média. Au travers de cette nouvelle offre web-to-store, nous souhaitons proposer à nos clients une plus grande efficacité au bénéfice de leurs réseaux locaux, en profitant de la puissance et de la proximité des titres de PQR. En proposant des bannières personnalisées à la géolocalisation de l’internaute, plus pertinentes pour celui-ci, c’est à fortiori les performances globales, nationales, de la campagne que nous impactons. »

Grâce à la technologie data-driven d’ADventori, la présentation des points de vente s’adapte en temps réel à la géolocalisation de l’internaute, ce qui représente également un gain de productivité et une optimisation des coûts pour l’annonceur.

« La stratégie multi-locale engagée par 366 doit être soutenue par une architecture technologique solide. Nous sommes ravis d’avoir construit cette solution sur mesure, qui conjugue enjeux de vente locale et branding, et ce, dans le respect des contraintes d’ad serving qu’impose la cartographie et l’interaction par exemple » précise Pierre-Antoine Durgeat – CEO d’ADventori.

Premières campagnes

3 campagnes ont déjà été menées pour Renault, Honda et Nissan.

Partager sur :