Structurer le marché de la communication sur Internet, favoriser son usage et optimiser son efficacité

Vous êtes ici

Actualités

Retrouvez toutes les actualités de l’IAB France !

L’effet SPO: comment GroupM a économisé 1,5 million de dollars de frais

01.04.2021

Le géant de l’investissement médias apppartenant au groupe WPP a réalisé des économies grâce à son partenariat avec Index Exchange.

Les agences s’intéressent de plus en plus à la “Supply Path Optimisation” (SPO), qui permet aux acheteurs média de trouver la voie la plus efficace et la plus transparente vers l’offre programmatique.

Pour GroupM, qui a lancé sa stratégie d’optimisation aux États-Unis l’année dernière via un partenariat avec la SSP Index Exchange, l’effort a porté ses fruits.

Le géant de l’achat médias a déclaré avoir économisé 1,5 million de dollars de frais  sur ce seul partenariat avec Index Exchange, ce qui l’a conduit à rechercher d’autres accords privilégiés avec SpotX (récemment acquis par Telaria) en octobre et PubMatic en mars.

GroupM et Index Exchange ont développé des offres, des produits et des structures de “deal” dans le cadre de ce partenariat. Plus particulièrement, la réduction des frais, ou «take rate», qu’Index Exchange applique à chaque offre, a permis de réaliser des économies de 1,5 million de dollars sur les coûts générés par la chaîne d’approvisionnement programmatique.

Les réductions de frais augmentent en fonction du volume des dépenses de GroupM et sont réinvesties pour enchérir.

«Il s’agit d’apporter du pouvoir d’achat au programmatique», a déclaré Evan Krauss, SVP of Buyer Development chez Index Exchange. 

«Plus GroupM dépense avec Index Exchange, moins nous prenons de frais. L’enchère nette augmente et les acheteurs gagnent davantage sur les impressions qu’ils tentent d’obtenir.»

Le partenariat n’a pas seulement permis à GroupM d’économiser de l’argent, il a également permis de gagner en efficacité opérationnelle en conditionnant l’inventaire des éditeurs en fonction des formats d’annonces et des tarifs.

Auparavant, les acheteurs devaient configurer des “deals ID” distincts, ou des intégrations programmatiques directes, pour chaque type de bloc d’annonces vendu par un seul éditeur. Index Exchange a aidé GroupM à regrouper des formats d’annonces similaires chez les éditeurs avec un seul “deal ID”, réduisant ainsi les frictions pour les acheteurs. La solution a été utilisée par 75 marques jusqu’à présent.

«Les acheteurs n’ont pas à créer des centaines de bibliothèques de “deals”», a déclaré Michael Moore, Director of Programmatic Development chez GroupM. «Cela a eu un effet immédiat en termes d’efficacité opérationnelle.»

LIRE L'ARTICLE SUR - Campaign US 

Partager sur :