Structurer le marché de la communication sur Internet, favoriser son usage et optimiser son efficacité

Vous êtes ici

Actualités

Retrouvez toutes les actualités de l’IAB France !

Teads dévoile les résultats d'une étude sur la fin des cookies pour les éditeurs

30.04.2021

La plateforme a recueilli les témoignages de 450 éditeurs à travers le monde, dont près d’une cinquantaine de marques média en France, sur la manière dont ils appréhendent la fin des cookies tiers et les différentes alternatives envisagées par l’industrie.

(Paris, le 26 Avril 2021) – Teads, la plateforme média mondiale, partage les résultats d’une étude sur la fin des cookies, réalisée entre le 23 Mars et le 14 Avril auprès de ses partenaires éditeurs en France et à travers le monde. Ses partenariats exclusifs avec les marques média les plus emblématiques permettent aujourd’hui à la plateforme de partager une vision actuelle et représentative de la manière dont les éditeurs se préparent à la disparition progressive des cookies tiers.

Un sujet connu mais encore difficile à appréhender, entre menaces et opportunités

L’étude fait apparaître une bonne compréhension globale des tenants et des aboutissants de la fin des cookies chez les éditeurs français, qui apparaissent parmi les plus matures sur le sujet. Cependant, moins de la moitié d’entre eux seulement travaille proactivement en interne sur le sujet à l’heure actuelle, en réalisant des tests et avec un plan d’action, des ressources et des équipes dédiés. Cela s’explique notamment par le fait que nombre d’entre eux déclarent manquer encore d’informations quant aux alternatives envisageables, à l’exception de Google Privacy Sandbox qui bénéficie d’une large notoriété, en France comme à l’international.

En tout état de cause, la majorité des éditeurs français s’inquiètent de l’impact potentiel de la disparition des cookies tiers (mais aussi de l’IDFA ou des Device IDs) sur leurs revenus publicitaires, une crainte qui se manifeste plus fortement que dans les autres pays. Une partie d’entre eux y voient néanmoins une opportunité pour se différencier via leurs données propriétaires et la qualité de leurs contenus, avec l’assurance que ces changements vont dans le sens d’un meilleur respect de la vie privée des utilisateurs.

Logins et identifiants uniques : une solution partielle qui a aussi ses limites

Si le premier champ d’action consiste à augmenter l’utilisation des logins, une stratégie davantage marquée en France que dans les autres pays, l’étude fait aussi ressortir d’importantes craintes associées. Les éditeurs se préoccupent notamment de la perturbation potentielle de l’expérience utilisateur et de l’impact sur la fidélité et le trafic, mais se soucient également du défi que représente l’implémentation technique et la gestion de ces logins, ainsi que des conséquences potentielles sur leurs capacités de monétisation. 

À date, les partenaires plébiscités pour l’Universal ID s’avèrent être ID5, ATS de Liveramp et Unified ID 2.0 de The Trade Desk. Une grande incertitude semble néanmoins encore demeurer à ce stade, avec une large fragmentation dans les solutions envisagées. En tout état de cause, l’implémentation des IDs Uniques ne sera vraisemblablement pas la seule et unique solution pour la majorité des éditeurs interrogés, en France comme dans le reste du monde.

Le contextuel, la donnée propriétaire et l’accompagnement des partenaires plébiscités

Parmi les solutions envisagées par les éditeurs, l’ID universel arrive en effet en troisième plan seulement, et devance Google Privacy Sandbox. La donnée propriétaire (1st-party data) et le contextuel apparaissent incontestablement comme les deux solutions privilégiées pour la majorité des répondants.

Ces derniers soulignent par ailleurs être à la recherche d’accompagnement de la part de leurs partenaires, via de la pédagogie et de la formation mais aussi et surtout via de l’accompagnement sur des tests sans cookies. Pour la grande majorité des éditeurs, la capacité à pouvoir être ainsi accompagnés de manière proactive face aux enjeux de ladisparition des cookies apparaît comme primordial dans le choix de leurs partenaires futurs.

Dans cette optique et afin d’accompagner au mieux ses partenaires, la plateforme a mis enplace le « Teads Cookieless Readiness Program » : un programme d’accompagnement spécifique sur 12 mois, composé de sessions éducatives et de modules « test & learn » exploitant les solutions cookieless de Teads pour leur permettre d’être à la pointe de ces évolutions.

Méthodologie

Cette étude a été réalisée auprès des partenaires éditeurs de Teads entre le 23 Mars et le 14 Avril 2021, via un questionnaire en ligne auto-administré complété par 451 professionnels à travers le monde.

Partager sur :