Actus

[EDITO] En responsabilité

Le propre d’Internet est par nature d’être protéiforme et polymorphe. Alors que l’IAB France fête ses 20 ans, le média que nous orchestrons et promouvons aujourd’hui n’a plus grand chose à voir avec celui de ses origines. Et pourtant, c’est toujours le même.

De pionnière, la publicité interactive est devenue leader. Nous imposant des responsabilités accrues. En cela, l’IAB porte une voix singulière. En faisant le choix de l’autorégulation, de l’organisation et de la structuration du marché, ses acteurs, par leur diversité, quelque soit leur métier, leur taille et leurs origines, font la démonstration de leur sérieux. C’est un actif précieux qu’il faudra pérenniser en continuant d'assumer notre leadership.
 
Notre association se doit de se renouveler en permanence. Cela ne peut pas toujours être les mêmes aux commandes.
 
Au terme de quatre ans à la présidence de l'IAB France, et en tout dix ans passés au conseil d’administration de notre association, c'est avec fierté et émotion que je m’apprête à passer le flambeau, en cohérence avec la limite des mandats de président à deux exercices, ainsi que je l'ai faite inscrire dans nos statuts.
 
Je suis aujourd'hui fier et heureux de la représentation féminine de notre association, que j'ai toujours promue et garantie, et je compte parmi cette assemblée de nombreux visages que je me réjouis tout particulièrement d'avoir fait venir. Puisse-cette représentation féminine encore grandir dans les années à venir.
 
Je repense aux actions et aux rencontres qui ont été les nôtres et je me félicite d’avoir pu oeuvrer, avec une équipe aussi riche et diverse, pour mieux unifier et donc représenter notre marché, fort de notre présence internationale et de notre crédibilité auprès des pouvoirs publics.
 
Agir et réunir
 
Notre action a notamment consisté à réunir plusieurs associations représentatives, à l’initiative de l’IAB France, dans les mêmes locaux du 44 rue Cambronne permettant de meilleures synergies. Par ailleurs, et dans le même esprit, les conditions sont aujourd’hui réunies d’un partenariat renforcé, pouvant ouvrir un rapprochement, avec le SRI. Dans le même ordre d’idée, la création d’une filière institutionnelle des métiers de la communication, à laquelle nous avons activement participé, est un pas décisif pour la reconnaissance de nos métiers. Montrant ainsi leur importance.
 
Qui dit “métiers” dit “formation”. Et nous ne pouvons que nous enorgueillir d’avoir édité un référentiel des métiers et mis en place un label des écoles avec les formations universitaires et les écoles supérieures.
 
“Coalition for Better Ads”, “Digital Ad Trust”, “EU Viewability Seal” : nous nous sommes engagés avec ferveur dans ces initiatives parce qu’il est primordial de renforcer la confiance des internautes dans notre média. De même, nous avons tout mis en oeuvre pour peser, avec succès, dans le débat réglementaire, que cela soit le “Digital Single Market”, l’arrivée du “RGPD” et de “ePrivacy” ou encore la Loi Sapin.
 
Tous ces travaux n'ont pu être menés qu’avec l’engagement des membres du conseil d’administration, des permanents et de bonnes volontés. Qu’ils en soient ici tous chaleureusement remerciés.
 
Je me réjouis que deux listes soient candidates au prochain conseil d’administration. C’est l’assurance d’un renouvellement en profondeur, puisque chacune compte près de trois-quarts de nouveaux visages. C’est le signe indéniable de la vitalité et de l'attractivité de l’IAB France, de l’intérêt pour un marché de la publicité digitale qui n’a jamais été aussi dynamique, et le gage d’un débat de qualité.
 
Merci à ceux qui m'ont fait confiance, soutenu et accompagné au cours de ces années.
 
Bonne chance à la future équipe qui pourra compter sur mon soutien.

David Lacombled

Mot clés